Donne une note !

Drones et robots rigolos pour stimuler la motivation

Fini la course pour décrocher de nouveaux marchés, Vincent Berge a décidé de prendre le temps de réfléchir et de se pencher sur les usages des nouveaux outils numériques et leurs conséquences sur notre quotidien. « Il faut passer à autre chose », souligne cet ingénieur informatique sans état d’âme. Deux jours par semaine consacrés à Provence Business Angels et Aix-Marseille French Tech et, le reste du temps, il planche sur son nouveau projet des Crocos Go Digital.

« Mon expérience et mon expertise m’ont orienté vers la Tech for good, précise-t-il en souriant, avec l’envie de retrouver d’autres valeurs. J’ai deux enfants, et je m’interroge, bien sûr, sur leurs rapports aux jeux vidéo et aux écrans connectés. Comment également accompagner les seniors et réduire cette fracture numérique entre les générations.« 

Et d’ajouter :

« Je travaille avec le laboratoire de psychologie cognitive de Marseille mais aussi avec des orthophonistes pour comprendre comment l’intelligence artificielle peut stimuler les dysfonctionnements cognitifs de certains enfants mais aussi de seniors souffrant de pathologies comme la maladie d’Alzheimer. Nous ne sommes bien sûr pas là pour remplacer les médecins ou les professionnels, mais pour tenter de trouver des solutions. Nous avons choisi le petit robot Cozmo, à la bouille attendrissante, qui permet de nombreuses interactions, actions et animations, mais aussi des petits drones, pour réaliser des tâches, et autres consignes à travers des jeux.« 

Une motivation pour étudier

Des premiers tests ont été réalisés pendant deux jours à l’Université des petits, une école de Bouc-Bel-Air. En utilisant les fonctions ludiques de Cozmo, les enfants ont pu s’initier à l’IA et s’approprier les écrans connectés.

« À travers d’autres méthodes, les enfants en difficulté scolaire ont trouvé la motivation de devenir aussi bons que les habituels premiers de la classe, poursuit Vincent Berge. Ils ont retrouvé confiance en eux et cela, c’est capital. L’école va reconduire l’opération à la rentrée. Il faut bien sûr trouver un business model pour faire du volume et pouvoir analyser les données récoltées. Nous avons décidé de proposer des ateliers.« 

Le premier centre Crocos Go Digital ouvrira fin juin aux Terrasses du Port de Marseille. Dans un espace de 200 m2, s’afficheront des séances découverte, des forfaits d’une heure et plus mais aussi des stages de cinq jours pour découvrir de manière ludique les nouvelles technologies qui, demain, constitueront notre quotidien.

« Nous sommes entre l’éducation et les neurosciences, constate le patron des Crocos Go Digital. On récupère les données, on enregistre les comportements pour mieux comprendre et accompagner.« 

Mon Panier

Réserver vos stages !

Restez connecté aux Crocos

Pour rester informés de nos activités, inscrivez-vous à la newsletter sur le lien ci-dessous