Individuels ou en petit groupes durant 1h30, l’attention et l’inhibition de l’enfant va être stimulée par une activité extrêmement motivante : programmation de robots, création de jeux vidéo, etc. Ces sessions vont permettre de travailler l’attention, l’inhibition et les capacités visio-spaciales

–> Proposition de défis ludo-éducatifs qui permettent de stimuler les différentes composantes de l’attention et l’inhibition. L’enfant est stimulé par le jeu : il n’a pas l’impression de travailler.